deutsch       english       español       français      italiano
      にほんご       nederlandse       polska       português        русский      中国人


Le plaisir des fruits en rouge et vert

Qu'il s'agisse de cerises, de baies ou de raisins, les fruits rouges sont toujours tentants. Cela s'explique par la biochimie écologique, qui se consacre entre autres à l'interaction des plantes et des animaux afin de préserver les espèces dans la nature. La cerise, par exemple, veut être mangée.

Lorsque l'oiseau a mangé la chair, il se débarrasse de la noyaux de cerise ailleurs et lui donne l'occasion de se replanter. Mais les fruits délicieux ne gâtent pas seulement l'oiseau, mais aussi nous avec un précieux cocktail nutritif de différents sucres, acides de fruits, vitamines, minéraux et de nombreuses substances végétales secondaires. Les polyphénols font partie de ces derniers. Un sous-groupe d'entre eux, les anthocyanines, donnent à la cerise sa couleur rouge. Bon nombre de ces composés végétaux secondaires protègent le cœur, les vaisseaux sanguins et toutes les cellules de l'organisme. Des chercheurs canadiens ont également découvert que les cerises ont un effet légèrement réducteur d'acide urique, c'est-à-dire qu'elles ont un effet préventif contre les crises de goutte.

Ce qui s'applique à la cerise peut également être transféré dans le jus de cerise. Les fruits de l'été y sont conditionnés en bouteilles pour l'hiver. Il contient non seulement la riche couleur rouge et le goût délicieux du fruit, mais aussi une abondance de substances bénéfiques pour la santé.

Les centres énergétiques en vert
La chlorophylle forme le vert des plantes. Ils sont également responsables du fait que la plante peut produire et cultiver de nouveaux hydrates de carbone à partir du dioxyde de carbone et de l'eau avec l'énergie du soleil. Avec la salade ou les légumes dans l'assiette, cette énergie, ainsi que la chlorophylle, nous sont bénéfiques. Des méthodes de traitement douces sont nécessaires pour préserver le vert, car les chlorophyllles sont légères, résistantes à la chaleur, aux alcalis et aux acides. Ils se séparent alors très facilement de la molécule de magnésium au milieu du composé et le vert riche devient brun olive. Lors de la cuisson des haricots, des pois, des choux de Bruxelles ou des épinards, ces changements de couleur sont souvent observés. Des températures de cuisson courtes et élevées, telles que le blanchiment, assurent une meilleure conservation de la couleur.

La chlorophylle libère également son magnésium dans le tractus gastro-intestinal. Ce minéral migre dans le métabolisme, où il assume des fonctions importantes dans le domaine de l'approvisionnement énergétique pour toutes les activités. La chlorophylle, par contre, est excrétée. Cependant, il lie toutes les substances cancérigènes qui peuvent encore être présentes et les élimine également, comme une série d'expériences cellulaires l'a montré. Dans l'ensemble, la chlorophylle a un effet positif multiple - et se montre donc à la hauteur du vert comme une couleur d'espoir et de confiance.

Auteur : Brigitte Neumann

Mentions legales      Politique de confidentialite     Images: www.pixabay.com